Voilà 8 années que je connais ce petit traiteur libanais. A l’époque j’étais en fac de médecine à l’hôpital Saint Antoine (Paris 12ème), et comme beaucoup d’étudiants, mon problème tous les midis était de trouver une alternative au restaurant universitaire (Crous).
Après avoir expérimenté tous les grecs, sandwicheries et fast food du coin, un ami me demande un jour, si j’avais déjà mangé des falafels libanais…
En jeune de 18 ans inculte, avec une expérience culinaire qui se limitait à la cuisine familiale et à celle des cantines, je répondis par la négative.
C’est ainsi que je découvris mes premiers mets libanais.

Le restaurant ou plutôt traiteur était à une centaine de mètres de la fac, et conquis par les petits sandwichs qu’il y servait, ce traiteur est rapidement devenu ma cantine.
La cuisine libanais est particulièrement riche, et cette période m’a permis de prendre plusieurs kilos, à une époque où je ne dépassais pas les 55kg.

Depuis, j’ai échoué, à deux reprises, ma première année de médecine, et malgré cela, même si je n’y vais plus quotidiennement, mon passage chez ce traiteur est assez régulier. Famille, amis, petites amies… Tous y sont déjà passés au moins une fois, ou ne tarderont pas à y aller !

Concernant la cuisine, tout est fait maison en dehors des patisseries, les produits sont frais et les prix très raisonnables. L’accueil est très chalereux, et même si parfois les propriétaires ont quelques difficultés à s’exprimer dans la langue de Molière, ils offrent un parfait dépaysement pendant l’espace d’un repas.

Honnêtement, je me souviendrais toujours de la première fois où j’ai goûté ses falafels… Goûtus, croustillants et fondants à la fois… ce fut véritablement un orgasme gustatif !

Pour ce qui est des spécialités, on peut donc retrouver leurs falafels à tomber, un houmous maison très léger, des brochettes de poulet mariné, une sauce à l’ail goûtue… Des classiques de la cuisine libanaise cuisinés avec brio.
Mais pour voyager un peu plus, il faut leur demander des plats spéciaux, hors carte, comme par exemple leur tartare d’agneau qui reste de loin mon plat préféré.

Pour conclure, après 8 années, j’ai pu voir ce petit traiteur acquérir une certaine notoriété dans le quartier. Les queues s’allongent, la décoration change, mais la cuisine a su garder sa qualité, faisant de ce petit traiteur, le meilleur restaurant libanais que je connaisse.


Restaurant Rayan
11 Rue de Chaligny
75012 Paris
01 43 07 00 92
Metro 1 – Reuilly Diderot
Tarifs : Environ 15€ / personne
Réservations possibles
Restaurant avec licence 1, donc pas de boisson alcoolisées
Petite salle, ne pas venir à plus de 6.