Les plus anciens proviennent le plus souvent de nos jeunes années. On les rencontre à l’école, au collège, au lycée, en études supérieures…
D’autres proviennent de nos cercles, un bon feeling, un délire et puis vient l’échange des numéros de téléphone, emails, comptes de réseaux sociaux…
Certains viennent de nos jobs, collègues, anciens collègues, clients ou fournisseurs… D’autres encore ont été rencontrés sur Internet à travers des jeux, des forums, des sites de rencontres…

Dans toutes les périodes de notre vie, ils sont là. Ils partagent avec nous, nos joies, nos déceptions, nos interrogations…

Parfois il nous arrive de les perdre. Souvent on les retrouve après plusieurs mois ou années.

Sans eux notre vie nous paraît vide et fade. Avec eux on découvre toujours des choses, des goûts, des lieux, des couleurs…

Dans cette période un peu sombre de ma vie, je me suis rendu compte, qu’il était difficile d’évaluer la reconnaissance qu’on pouvait avoir envers eux.
Quand il est possible de le faire, on essaie d’être présent autant qu’ils l’ont été pour nous, mais difficile d’estimer si la « dette » a bien été remboursée…
Au final, cela importe peu, l’amitié ne peut être quantifiée, ni en temps, ni en cadeaux, et encore moins en argent.

Aujourd’hui, je tourne une nouvelle page dans ma vie, et je tenais à dédicacer ce billet à toutes les personnes qui m’ont accompagné jusqu’ici et leur adresser à ma manière, mes plus sincères remerciements.