Tout d’abord une très joyeuse année à tous ! Pleine de geekeries, de sortie et bien d’autres encore !
Je tiens à m’excuser pour avoir un peu délaissé mon blog ces derniers mois… Mais 2012 annonçant la fin du monde, je vous promets de nombreux articles !

En ce 12 janvier, c’est à mon tour de vous faire une petite rétrospective sur le plus gros buzz de ce début d’année !

Eclipsant même mes propres intérêts pour le CES2012 (Consumers Electronic Show) de Las Vegas… Toute mon attention s’est tournée vers le lancement de Free Mobile.
Voilà plusieurs années que cette fameuse rumeur trainait dans les couloirs… C’est désormais chose faite. Free Mobile est enfin venu à la réalité le 10 janvier dernier !

Mardi matin, vers 9h, Xavier Niel (qui sera nommé XN par la suite), PDG de Free annonce en grande pompe une nouvelle révolution !
La téléphonie mobile 2 fois moins chère que celle que nous avons connu durant cette dernière décennie.
La conférence de présentation dure approximativement une trentaine de minutes. Trente minutes qui suffisent à nous couper le souffle.

Conférence Lancement Free Mobile

« Vous êtes des pigeons » et surtout des vaches à lait…
La conférence débute avec une petite vidéo avec un style bien retro des années 60 ! Un seul but, nous montrer que les 3 opérateurs de telephonie mobile historiques nous ont bernés pendant près de 10ans. Que les prix proposés sont bien au delà des coûts réels. XN répètera trois fois durant la conférences que nous sommes des pigeons à notre insu.

Mais Free Mobile c’est quoi?
Free Mobile est l’opérateur mobile de Free, dont la maison mère est Iliad (groupe coté au CAC40). Mais revenons un peu en arrière…
Free est le premier FAI a avoir brisé le marché en 2002 avec une offre proposée 30% moins chère que les offres existantes. C’est le début de l’adsl 512 en France… Depuis aucun geek ne peut oublier cette offre à 29,99€ placardée dans le métro parisien.
Aujourd’hui Free revient à la charge avec une offre basée sur 3 points.
– Une offre de forfaits sans engagement
– Une offre de forfait entièrement indépendante du téléphone
– Des tarifs en moyenne 2x moins chers que ceux proposés pa  le marché actuel !

Pour une claque c’est une grosse claque me direz vous. Voyons un peu plus en détails ces offres au nombre de 2.
– Forfait à 19,99€/mois :
Telephonie illimité fixe/mobile
Communications vers 40 pays en illimité
SMS/MMS illimités
3go de Data

– Forfait à 2€/mois :
60min de communication
60SMS

Les téléphones sont vendus indépendamment des offres mobiles, avec des facilités de paiement en 12, 24 ou 36 fois.
A partir du 27 janvier il vous sera possible de croquer la pomme et l’iPhone pour seulement 1€ puis 19,99€ /mois pendant 36 mois. (Source : Iliad)

Là on se demander si il y a une arnaque sous la roche.  Faisons un rapide calcul : 19,99 x 36 +1€ = 720,64 €.
Certes c’est 130€ plus cher que sur Amazon, mais cela reste 130€ moins cher que sur la Fnac.com. L’offre proposée est donc bien viable.

Face à ces tarifs nous ne pouvons que nous demander comment Free compte faire des bénéfices de cette manière.
Pourtant XN nous garantit que la qualité du service sera présente… Pour les Freenautes, nous connaissons tous la « qualité » de la hotline de Free basée en Afrique du nord.
Sur ce point je reste perplexe, ma Freebox venant tout juste de me lâcher le jour du lancement de l’offre mobile.

Et la couverture réseau dans cette histoire ? Ça capte dans la Creuse ?
Free Mobile possède actuellement 30% de son réseau en propre… Bref il ne couvre que 30% du territoire. Mais voilà, la petite somme d’1 milliard d’euros a été versée à Orange afin que Free Mobile puisse utiliser les infrastructures de France Télécom.
La question qui vient alors est la suivante : Les abonnés Free Mobile seront-ils lésés sur le réseau d’Orange ?
Actuellement, je n’ai pas trouvé de réponse à cette question, mais le bon sens nous conduit à dire oui…
Quoiqu’il en soit XN a entièrement confiance dans son offre… Qui vivra verra !

« Je gagne quoi dans l’histoire ? » … Euh plein de truc !
Mon article vous a séduit ? Cool alors, pour calculer rapidement les frais de résiliation auprès de votre opérateur, un petit site vous épargne des millions de calculs que seul un comptable économiste en Bac + 12 pourrait résoudre.
Pour ma part, après un rapide appel auprès du service résiliation de SFR, il semblerait que je doive payer la somme de 388€ pour me séparer d’eux… Oui ça fait beaucoup, mais il me reste 18 mois d’engagement. Sachant que je paie 50e de forfait par mois, 18 x 50 =  900. Il me reste donc 900 € à payer jusqu’au terme de mon contrat.
Si je viens à résilier puis à passer chez Free voilà le calcul : 18 x 15,99 € + 388 € =  675 € sur 18 mois. Je fais donc un gain de 224,18 € sur 18 mois, peu me direz vous ? En fait il faut considérer un gain sur mon forfait de 34 € par mois (50€ – 16€). Bref les gains mensuels sont intéressant, reste à sortir les frais de résiliation.

Ce qui reste intéressant chez Free Mobile, c’est surtout leur appel à l’international compris dans le forfait, mais surtout le principe de non engagement.

Et chez les autres opérateurs ça se passe comment ?
Orange, SFR et Bouygues n’ont pas tardé à réagir aux offres de Free Mobile venues casser le marché. Une bonne chose pour les consommateurs que nous sommes.
Actuellement les annonces se font timides, Sosh (Orange) propose déjà des forfait revus à la baisse, mais c’est Virgin Mobile qui fait un buzz avec notamment une offre s’intercalant entre les 2 offres de Free Mobile à 10€ / mois mais valable uniquement pour les abonnés Virgin.

« Il y a un avant et un après 10 janvier 2012 » – Xavier Niel
Bon ou mauvais, il est pour le moment impossible de dire si Free Mobile a un avenir déjà tout tracé. Néanmoins, après une décennie, les opérateurs ont enfin compris que l’arrivée d’un concurrent pouvait tout bouleverser, les arrangements sont fini la course aux tarifs et aux clients est relancée.
Une chose est sure,  la téléphonie mobile française tourne aujourd’hui une page grâce à Free Mobile.

 

Edit 13/01/2012 :
Un petit lien cadeau :) http://jemecassechezfree.com/
SFR perd son sang-froid