Pour rappel, Hadopi (Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protections des droits sur Internet) est un projet de loi voté en 2009 pour la lutte contre le piratage des oeuvres protégées.
Ce programme de lutte mis en place au printemps 2010 peut conduire aux sanctions qui suivent :
– Amendes
– Coupure de votre ligne ADSL
– Inéligibilité chez un FAI durant une période trop longue pour un geek

Mais qu’est ce qui est contrôlé?

Il semblerait qu’actuellement Hadopi ne gère que les flux sur les réseaux Peer To Peer (P2P). Pour rappeler le principe du P2P, vous téléchargez des fichiers à partir de sources qui sont hébergés sur les ordinateurs d’autres utilisateurs, le vôtre peut servir de relais à encore d’autres utilisateurs…
Hadopi demanda après une lutte acharné en 2009, la coopération des FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet).
De tous, seul Free opposa une vraie résistance contre le projet de l’Etat… mais qui fut vite réprimée par des condamnations si le FAI refusait d’optempérer.

Bref je ne suis pas un grand « pirate » mais il est vrai qu’il m’arrive régulièrement de télécharger de la musique, des animes, des series, des logiciels, bref un peu de tout quoi 😀
Sauf que cette fois ci, jouant un peu trop avec le feu du célèbre piratesbay.org j’ai fini par me faire cramer pour un délit commis le 25 aout à 18h33… le 1er mail d’avertissement m’a été envoyé plus d’un mois plus tard (le 6/10/2011exactement) et a attéri directement dans ma boite de spam Gmail (merci Google ;D)

Bon et vais-je devenir un bon soldat et arrêter mes actes de piraterie? Que nenni! La faille d’Hadopi actuellement réside dans le fait qu’elle ne peut contrôler les téléchargements directs (DDL) à partir de serveurs de fichiers.

Donc wait & see, l’avenir nous dira comment se déroulera mon avenir de pseudo pirate!